Lutter contre le stress grâce à l’antigymnastique

Lutter contre le stress grâce à l’antigymnastique


Vous recherchez une méthode pour lutter efficacement contre le stress ? Découvrez une pratique née dans les années 1970 et inventée par la kinésithérapeute Thérèse Bertherat. Dites adieu à la perspective de longues séances d’entraînement à la salle de sport, et entrez en connexion avec votre corps grâce à une série d’exercices qui permettent d’atténuer les tensions et de renforcer vos muscles.

 

L’antigymnastique : un exercice de pleine conscience

L’antigym est une pratique qui est fondée sur la prise de conscience du corps. Vous apprenez à mieux vous connaître en travaillant graduellement sur chacun de vos muscles. C’est grâce à cette éducation corporelle que vous pourrez vous débarrasser de vos douleurs et tensions musculaires.

Cette discipline permet de dépasser ses limites causées par l’inactivité ou par de mauvaises postures. Des mouvements légers mais précis, qui prennent en compte les pensées et les émotions, sans oublier les lois mécaniques à la base du fonctionnement du corps.

 

L’antigymnastique : une pratique en petits groupes

Cette pratique, qui s’adapte à tous les âges et à tous les corps, n’est pas une activité sportive au sens propre. Elle consiste en une série d’exercices et de mouvements suivie d’une phase de « feedback », de partage d’expérience et d’impressions qui est essentielle. C’est pourquoi il est nécessaire de la pratiquer en petit groupe, pour que chacun puisse s’exprimer et profiter des retours du groupe. La prise de conscience de son corps passe aussi par la parole.

 

L’antigymnastique : étape par étape

Pour pratiquer l’antigymnastique, portez des vêtements amples, idéalement en tissu naturel. Déchaussez-vous, retirez vos lunettes, bijoux, montre ou tout autre objet qui pourrait gêner vos mouvements. Une séance d’antigymnastique se décompose en plusieurs étapes :

  • 1-Debout, assis(e) ou par terre : prenez conscience de toutes les parties de votre corps et prêtez une attention particulière aux énergies qui y circulent et à votre respiration.
  • 2-Exercices de décontraction, d’étirement, d’auto-massage et de mobilité, avec d’éventuels accessoires (bâtons de bois, petites balles en mousse)
  • 3-Phase de retours et d’échanges avec le groupe

L’antigymnastique : lutte contre le stress et autres bénéfices

Après quelques sessions, les adeptes de l’anti-gym affirment noter une amélioration de leur tonus musculaire et de leur mobilité, une réduction du stress et des tensions, un développement de la motricité comme de leur coordination. Contractures, rigidité, douleurs musculaires et articulaires qui sont souvent à l’origine de fatigue, et qui limitent la vitalité, s’envolent.

 

L’antigymnastique et l’écoute du corps

Si l’antigymnastique repose sur la pleine conscience et sur l’écoute de son corps, il faut aussi écouter ses besoins nutritionnels et manger sainement pour que la pratique soit tout à fait efficace. Findus s’engage à vos côtés et vous donne des conseils pour cuisiner sans ajouter de matières grasses et vous propose des légumes gourmands délicatement cuisinés pour vous faciliter la vie et vous aider à en manger plus, et ce, tout au long de l’année !

Pour faire du bien à votre corps, pensez aussi au poisson. Cette source de protéines et de minéraux est excellente pour votre organisme. Consommez-le nature, en dos, pavés, tranches ou filets. Si vous manquez d’inspiration, n’hésitez pas à consulter les savoureuses recettes Findus, à commencer par le cabillaud aux petits légumes vapeur ou encore le colin et riz basmati au citron vert et lait de coco