Batch cooking : avantages et idées de menus

Batch cooking : avantages et idées de menus

Batch cooking : avantages et idées de menus

Le batch cooking, c’est la nouvelle tendance cuisine. Le principe est simple : passer une journée ou une soirée à cuisiner, pour être ensuite tranquille tout le reste de la semaine. Cela vous évoque la cuisine à l’avance que privilégiaient déjà nos parents et grands-parents ? Pas de surprise. Cuisiner sain, bon, et économiser de l’argent ont toujours été des enjeux pour les cuisiniers et cuisinières du quotidien. Mais nous avons un avantage sur eux : des surgelés de qualité et des inspirations venues du monde entier !

 

Batch cooking : établissez vos menus

Vous avez des enfants ? Le menu de la semaine à venir est souvent affiché sur le tableau de l’école. Prenez une petite photo, qui vous aidera à équilibrer leurs menus. Le midi, ils ont mangé des féculents ? Prévoyez un repas de légumes. Et vice-versa…

L’équilibre alimentaire se construit sur le long terme, il s’agit d’équilibrer les menus en combinant protéines, fibres, féculents…

 

Batch cooking : bien gérer les fruits et légumes

Il ne vous reste plus qu’à établir votre liste de courses. Pour les fruits et légumes frais, penser à quand ils vont être consommés. Pommes, agrumes et bananes peuvent « tenir » sans encombre durant une semaine : si c’est la saison des fraises ou des cerises, prévoyez au contraire de les manger dans les 48 heures. Préparez les compotes : dans des tupperwares bien fermés, elles se conservent une semaine au réfrigérateur. On peut piocher dedans et combiner avec du yaourt pour le matin, des biscuits émiettés pour le dessert en semaine… N’hésitez pas à en profiter pour cuisiner des desserts moins sucrés, ou à employer vos épices préférées : gingembre, cannelle…

Les légumes se conservent plusieurs jours, en particulier s’ils sont cuits sans matière animale. Privilégiez donc les cuissons vapeur ou à l’huile d’olive. Les légumes vapeur peuvent être sautés, ajoutés à des pâtes, à des omelettes ou mixés en soupe. Prévoyez de tenir jusqu’à jeudi, pour éviter tout risque de goût aigre. Et pour la fin de la semaine, faites le plein de légumes surgelés : ils conservent toutes leurs propriétés nutritionnelles et sont prêts à servir en quelques 20 minutes en moyenne.

 

Viandes et poissons : bien anticiper pour « batch cooker » sans gaspiller

Si vous aimez manger de la viande, privilégiez un bon morceau, à déguster le samedi ou le dimanche. Dans la semaine, les enfants auront très souvent déjà consommé des protéines animales le midi, et leur proposer de la viande rouge le soir n’est pas indispensable. Privilégiez alors les légumes, les viandes blanches. Et bien sûr, le poisson : avec les tranches, dos, pavés et filets nature de poisson surgelés Findus, vous pouvez prévoir de garder au réfrigérateur du riz, des légumes, et faire décongeler rapidement au micro-ondes autant de portions de poisson que vous avez de convives. Quant au poulet rôti du dimanche midi, il peut être décortiqué et ses morceaux gardés pour faire un curry ou une quiche, à consommer le lundi ou le mardi soir au plus tard.

Le batch cooking, c’est aussi, et avant tout, se simplifier la vie ! Si vous n’avez pas la possibilité ou les moyens d’aller chez le boucher ou le poissonnier le dimanche, sachez que les surgelés sont une excellente alternative.

 

Quand me lancer dans mon batch cooking ?

 

Quel est le meilleur jour pour cuisiner ? pour beaucoup, ce sera le samedi ou le dimanche… mais pas nécessairement. Vous avez peut-être mieux à faire de votre week-end. Vous pouvez aussi réserver une longue soirée, ou « batch-cooker » deux fois dans la semaine. Choisissez la solution qui correspond le mieux à vos habitudes et vos besoins.

 

Idées de menus pour une semaine de batch cooking

 

Lundi :

Lunch-box des parents : Reste des légumes gourmands + un peu de protéines (tranche de jambon ou thon en boîte). Et une part de tarte aux pommes en dessert pour se donner du courage pour le lundi...

Dîner en famille : Reste du poulet en curry + riz. En dessert : compote maison (vous pouvez réutiliser les fruits au four de samedi, s’il en reste !).

 

Mardi :

Lunch-box des parents : Salade de riz : récupérez le riz de la veille, ajoutez quelques légumes (maïs, dés de tomates, champignons de Paris…) et une source de protéines.

Dîner en famille : Bâtonnets de légumes en entrée, dans une sauce légère. En plat : boulettes végétales (des idées recettes ici). En dessert, une portion d’entremets.

 

Mercredi :

Lunch-box des parents : Un œuf dur, le reste des boulettes végétales avec des légumes.

Dîner en famille : Filets de poisson nature, avec une sauce de votre choix, des légumes ou des croustillants d’épinards à la crème de la gamme végétarienne Findus, et un peu de pommes de terres rissolées (n’hésitez pas à en faire un peu plus !). En dessert : compote maison version gourmande, en ajoutant un petit Suisse et un biscuit Spéculoos écrasé, ou quelques noisettes.

 

Jeudi :

Lunch-box des parents : Curry de lentilles et petits légumes.

Dîner en famille : Un gratin fondant à partager entre petits et grands. Accompagnez-le d’une poêlée de vos légumes maison. Préparez une tortilla, et laissez-la cuire à feu très doux pendant que les enfants font leurs devoirs : ajoutez simplement à vos pommes de terre rissolées de la veille, de l’oignons bien caramélisé, et 1,5 œuf battu par personne.

 

Vendredi :

Lunch-box des parents : Reste de légumes + Une part d’omelette espagnole (tortilla).

Dîner en famille : En entrée, petits cubes de tortilla. Les enfants auront probablement mangé du poisson à midi, proposez-leur des Croustibat version volaille, avec des épinards à la crème.

Mais si ce n’est pas le cas, à vous les Croustibat de colin, ou le poisson façon meunière ! Pour l’accompagner, optez pour une; ou une soupe, qui vous permettra de terminer les éventuels restes de légumes.

 

Samedi midi : Viande fraîche et légumes de saison (cuisinez-en plus que nécessaire !).

Samedi soir : Reste des légumes en soupe ou en poêlée avec des pommes dauphines fondantes. En dessert : un fruit au four : pomme, poire ou pêche, selon la saison, évidée, agrémentée d’un peu miel et d’une pincée de vanille ou de cannelle, rôtie à 180°C pendant 30 minutes au four traditionnel.

 

Dimanche midi : poulet de la rôtisserie + frites maison. Sans oublier une salade verte !

Dimanche soir : un plat réconfortant de légumes gourmands, avec une tartine de fromage grillé. En dessert : tarte aux pommes.

 

Si vous préparez votre batch cooking ce jour-là, anticipez : riz (blanc ou complet), compote, curry de poulet, bâtonnets de légumes qui se conservent bien (carottes, chou-fleur), qui serviront de snacks, d’entrée, puis de poêlée ! Préparez une compotée d’oignons. Faites cuire des pommes de terre surgelées. Vous pouvez aussi préparer un entremets (au lait végétal si vous le souhaitez) : riz au lait, gâteau de semoule.