Tout sur les graisses (lipides)

Tout sur les graisses (lipides)

Une alimentation saine et équilibrée doit contenir des protéines, des glucides et des lipides en quantités adaptées. Ces « macronutriments » – ainsi nommés parce qu’il faut en manger plus que les « micronutriments » tels que vitamines et minéraux – sont autant de sources d’énergie qui participent à de nombreuses fonctions de l’organisme. Les graisses jouent en effet plusieurs rôles physiologiques importants, mais servent aussi à donner plus de goût et de saveur aux aliments.

Pourquoi a-t-on besoin de lipides ?

Avec 9 calories (kcal) par gramme, les lipides sont les nutriments les plus riches en énergie de notre alimentation. Cette source énergétique clé joue aussi d’autres rôles, notamment :

  • Transport de vitamines liposolubles : vitamines A, D, E et K
  • Composants structurels de l’organisme, dont les membranes cellulaires et le cerveau
  • Processus biologiques vitaux, par exemple réactions chimiques liées à la croissance et au développement.

Bien que certains régimes prônent un apport réduit en matières grasses et que la graisse soit parfois considérée comme « mauvaise », elle reste un composant essentiel important d’une alimentation saine.

Les graisses : qualité vs quantité

Différents organismes de santé et gouvernementaux recommandent à la population de consommer certaines quantités de calories et de nutriments. En Europe, nous utilisons les « apports de référence » mentionnés sur l’emballage des produits. Pour les lipides, l’apport de référence quotidien est de 70 grammes. Autrement dit, nous devons essayer de ne pas consommer plus de 70 grammes de graisse par jour. Pourtant, les graisses ont ceci d’unique que leur qualité compte autant que leur quantité.

Les graisses sont composées d’acides gras classifiés selon leur structure. Chaque catégorie d’acides gras a un effet différent sur le profil lipidique sanguin. Pour simplifier, on distingue les « bonnes » et les « mauvaises » graisses. Les acides gras insaturés sont de la« bonne » graisse, ou de la « graisse saine », et ceux que nous devons consommer en plus grande proportion. En revanche, les acides gras saturés et trans sont de « mauvaises » graisses dont nous devons essayer de limiter la consommation.

Les graisses à limiter dans notre alimentation

L’apport de référence en graisses saturées est de 20 grammes maximum par jour. Vous pouvez surveiller votre consommation d’acides gras saturés en consultant les analyses énergétiques sur le packaging des produits. Les graisses saturées sont solides à température ambiante. On en trouve notamment dans les produits laitiers entiers comme le beurre, la crème et le fromage, dans les viandes grasses et autres produits à base de viande, dans les pâtisseries, les viennoiseries, l’huile de palme et l’huile de noix de coco.  

Nous devons limiter notre apport en graisses saturées parce qu’une surconsommation d’acides gras saturés fait augmenter le taux de cholestérol, et donc les risques de maladies cardiovasculaires. Comme Findus s’engage pour vous aider à manger sain et équilibré, nous n’utilisons que des huiles pauvres en graisses saturées dans la préparation de nos produits. Nous utilisons principalement de l’huile de colza, qui contient le moins d’acides gras saturés, pour nous assurer que des produits tels que nos bâtonnets de poisson pané présentent un meilleur profil lipidique.

Les graisses trans sont particulièrement « mauvaises » et doivent être évitées dans la mesure du possible. Les acides gras trans se forment de deux façons. D’une part, comme ils peuvent se former naturellement dans l’estomac des bovins et des ovins, on en trouve dans certains produits laitiers et certaines viandes. D’autre part, les graisses trans peuvent aussi être créées artificiellement par hydrogénation partielle (un procédé qui transforme l’huile liquide en graisse solide). On en trouve dans des produits comme certains encas et biscuits. Surtout, les acides gras trans augmentent le taux de cholestérol dans le sang, que leur formation soit d’origine naturelle ou artificielle. La bonne nouvelle, c’est qu’en général notre alimentation n’inclut pas trop de graisses trans. Mieux vaut donc se concentrer sur la réduction de notre apport en graisses saturées et trans pour améliorer la qualité de notre alimentation.

Les bonnes graisses

Les « bonnes » graisses à intégrer dans notre alimentation sont les graisses insaturées. Dans cette catégorie, on distingue les graisses monoinsaturées et les graisses polyinsaturées.

Les graisses monoinsaturées sont présentes dans des aliments tels que l’huile d’olive, les noix et l’avocat. Ces acides gras font partie du célèbre régime méditerranéen et peuvent contribuer à la réduction du cholestérol si on en consomme à la place des acides gras saturés.

Les graisses polyinsaturées sont présentes dans des aliments comme l’huile de tournesol et de colza, les noix, les graines et les poissons gras. Elles peuvent être divisées en 2 groupes distincts d’acides gras « essentiels » : les oméga-6 et les oméga-3.

  • Oméga-6 : présents dans les huiles de graines comme le tournesol et le soja, dans les fruits à coque et les graines, ces acides gras contribuent à une croissance et un développement normal, ainsi qu’au maintien d’une bonne santé générale.

     

  • Oméga-3 : présents dans certains aliments végétaux (dont l’huile de colza et de soja, les noix) et les poissons gras (saumon, thon frais, maquereau, etc.), ces acides gras contribuent à la croissance et au développement normal des enfants, ainsi qu’au maintien de la fonction cardiaque, de la pression sanguine et du taux de cholestérol. Nos poissons gras, dont nos Pavés de Saumon Atlantique Findus ou encore nos 4 Filets de Saumon Rose du Pacifique Sauvage Findus, vous permettent de booster facilement votre apport en oméga-3 tout en vous régalant !

Ces deux groupes d’acides gras sont dits « essentiels » car notre organisme ne les produit pas lui-même alors qu’ils contribuent à certaines fonctions vitales. Nous devons donc en consommer dans le cadre de notre alimentation. Manger équilibré et varié, notamment beaucoup de poisson, est la meilleure façon de faire le plein d’oméga-3 !

N’oubliez pas que l’huile de colza que nous utilisons pour préparer nos produits Findus est une excellente source de « bonnes » graisses : pauvre en acides gras saturés et trans, mais riche en graisses monoinsaturées et polyinsaturées !