Les calories dans le colin

Les calories dans le colin

Le terme « colin » peut désigner plusieurs espèces de poisson. Nous parlons ici du colin d’Alaska, qui est la deuxième espèce aquatique la plus pêchée du monde après l’anchois péruvien.

Le colin d’Alaska fait partie de la catégorie des « poissons maigres » (tout comme le cabillaud par exemple). En opposition, on trouve les « poissons gras », comme le saumon, qui sont plus caloriques.

Le colin, un poisson blanc peu calorique

Le colin est un poisson maigre et a un apport calorique faible. En effet, pour 100 grammes de filet de colin d’Alaska Findus, on trouve 73 calories seulement, et pas moins de 17 grammes de protéines. Il contient aussi très peu de glucides et très peu d’acides gras saturés. C’est donc un aliment de choix à intégrer dans une alimentation équilibrée ou dans un régime amaigrissant.

Cependant, il est important d’alterner poisson maigre et poisson gras dans son alimentation. Même si les poissons gras sont plus caloriques, ils contiennent des acides gras insaturés, dont les oméga-3, qui sont nécessaires pour une alimentation équilibrée. 

Comment cuisiner votre colin d’Alaska pour faire un repas peu calorique ?

Si les propriétés nutritionnelles du colin vous intéressent particulièrement, essayez le colin d’Alaska de notre gamme de poisson nature surgelé. Il est préférable de choisir un mode de cuisson sans ajout de matière grasse, comme le four. Vous pourrez déguster votre colin d’Alaska nature ou avec une sauce légère, accompagné de légumes (épinards, brocolis, courgettes…) et de féculents (riz, pommes de terre…) pour un repas délicieux et équilibré.

Mais pourquoi choisir du colin d’Alaska sauvage ? Il faut savoir que le colin d’Alaska sauvage a tendance à nager souvent et sur de longues distances. De ce fait, il contient moins de graisses que les poissons de la même race issus d’élevages. Si vous souhaitez déguster du colin d’Alaska, découvrez les dos de colin d’Alaska sauvage Findus.