La décongélation du poisson

La décongélation du poisson

La conservation des aliments a toujours été un enjeu majeur ; qui s’est accentué au fur et à mesure de l’urbanisation. Comment mieux conserver des aliments, et surtout des aliments comme la viande ou le poisson ? Voici un petit historique des innovations en matière de conservation des poissons, de la boîte de conserve à la congélation (et à la décongélation !).

De la boîte de conserve à la congélation : le poisson a fait du chemin

Le poisson est consommé par de nombreuses cultures à travers le monde – les humains tirant partie des ressources qui leur étaient proches, comme la mer et les lacs et rivières d’eau douce. Mais comment conserver le poisson ? Acheter un poisson surgelé et le décongeler tranquillement chez soi était alors impensable. Les poissons pouvaient être séchés, fumés, ou encore salés…

Saurez-vous deviner de quand date la première boîte de conserve ? De 1795. Le procédé est inventé par Nicolas Appert, qui a l’idée de chauffer au bain-marie des récipients hermétiquement clos, pour une conservation plus longue. Il faut attendre un petit peu pour que les premiers réfrigérateurs soient inventés, et surtout, arrivent jusqu’à nous. Les ménages Français ne commenceront à être équipés en réfrigérateurs qu’à partir de 1950.

Mais dès 1923, la congélation, puis la surgélation, va révolutionner la manière de conditionner et de conserver les aliments. Dès 1930, les consommateurs américains peuvent commencer à acheter du des produits surgelés[1]. Congélation, surgélation, décongélation, désormais, poissons et viandes vont pouvoir être transportés et stockés plus aisément.

Congélation, surgélation : et mon poisson, alors ?

La congélation et la surgélation sont des procédés différents[2] (c’est pour cela que Findus vous propose une gamme de poisson « surgelés » et non « congelés » !).

La congélation consiste à baisser la température d’un aliment jusqu’à ce que l’eau qu’il contient se transforme en glace. Cela va ralentir ou arrêter la prolifération des microbes. Lorsque vous mettez un reste de soupe au congélateur, par exemple, vous le congelez.

La surgélation consiste à rapidement congeler une denrée fraîche. La température va baisser à -18°C de manière égale dans tout le produit. L’eau contenue dans le poisson, les légumes, la viande, va alors se cristalliser très rapidement (contrairement à la congélation, les cristaux de glace sont très petits), ce qui permet à la viande ou au poisson, une fois décongelés, de conserver leur texture et leur saveur. Vous pouvez alors conserver votre poisson plusieurs semaines, jusqu’à sa décongélation avant cuisson ou jusqu’à sa cuisson.

La bonne décongélation pour mon poisson

La décongélation de mon poisson n’est pas une étape obligatoire : les produits Findus sont conçus pour vous faire gagner du temps et cela inclut le fait de pouvoir cuisiner sans avoir à attendre que votre poisson pané ou votre filet de saumon soit d’abord décongelé.

Sachez cependant que vous pouvez faire décongeler le poisson au réfrigérateur (24h maximum*). Vous pouvez également le rincer à l’eau froide : cela va amorcer le processus de décongélation en supprimant la fine pellicule de glace qui le recouvre. Attention à ne pas laisser votre poisson surgelé décongeler à l’air libre, car cela encourage la prolifération des bactéries.

 

*Vérifiez bien les spécifications liées à votre produit, elles sont clairement indiquées sur l’emballage.



[1] http://agriculture.gouv.fr/vers-lalimentation-moderne-histoire-de-lindustrie-agroalimentaire

[2] https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Conservation-des-aliments