Comment cuisiner sans ajouter de matières grasses ?

Limiter les matières grasses fait partie des objectifs mis en place par le programme Manger Bouger.[1]. Il est également recommandé de varier les matières grasses que l’on utilise en cuisinant. Ainsi, certaines recettes se marieront très bien avec du beurre ou de la crème (mais toujours en quantités raisonnables !). Privilégiez tout de même les huiles végétales en les alternant ou en les mélangeant (huile de colza et de tournesol par exemple).

Moins de matières grasses pour la cuisson…

L’idéal est par ailleurs de cuisiner sans matière grasse. Les poissons dits « gras », comme le saumon, par exemple, vont rendre suffisamment de graisse durant la cuisson pour ne pas nécessiter que l’on y ajoute huile ou beurre. Tous les poissons surgelés, même maigres, peuvent très bien se cuire sans ajout de matière grasse, avec une bonne poêle antiadhésive. Pour le goût, vous pouvez y ajouter une cuillérée à café d’huile d’olive, du sel aux aromates, des herbes fraîches...

Et pour vous aider à limiter l’apport en matières grasses au moment de la cuisson, Findus s’engage à vos côtés ! Guettez nos emballages : certains de nos produits comportent un logo particulier « À cuisiner sans ajout de matière grasse ». Ce petit signe vert signifie que le produit lui-même a été conçu pour contenir exactement ce qu’il faut en matière grasse : pas plus, pas moins, pour être cuit parfaitement sans avoir à ajouter de l’huile. Vous le trouverez en particulier sur nos différents conditionnements de poisson pané surgelé.

… C’est davantage de plaisir à table !

Faire attention à la teneur en graisses lors de la cuisson des aliments signifie aussi savourer des repas plus équilibrés, sans culpabilité. Nos recettes gourmandes, comme le poisson pané, mais aussi les croquettes de poisson surgelées ou les nuggets de poisson pané, ou nos cordons bleus de volaille, par exemple, sont conçus et préparés par Findus pour trouver leur place au sein d’un bon équilibre alimentaire.

Une portion, accompagnée d’une assiette de légumes cuits à la vapeur , ou d’une portion de purée de légume tendre onctueuse et gourmande, fera un repas parfait, avec des protéines, des lipides, des sucres lents, des vitamines et des fibres.

Les cuissons sans huile ni beurre

Il est facile de cuisiner sans huile ni beurre, surtout le poisson ! En effet, le poisson se prête particulièrement bien aux modes de cuisson « légers » suivants :

  • Cuire le poisson sans huile ni beurre… au court-bouillon. Faites bouillir de l’eau, avec les épices et herbes de votre choix. Vous pouvez y inclure chou ; carotte ; poireaux ; céleri… Puis, plongez le poisson dans cette eau de cuisson parfumée.
  • Cuire le poisson sans huile ni beurre… au four. Sur un lit de tomate ou de poireaux, vos filets ou vos tranches de poissons vont cuire tout aussi bien, et sans matière grasse.
  • Cuire le poisson sans huile ni beurre… en papillote. Cuire le poisson en papillote a pour avantage de pouvoir adapter facilement la recette. Vous pouvez parfumer chacun des morceaux de poisson différemment, ou même inviter les enfants à agrémenter eux-mêmes leur portion de poisson, avant de refermer la papillote.